Vous êtes ici :
  1. Accueil
  2. Services aux employés de l'État
  3. Conditions de travail
  4. Aménagement et réduction du temps de travail

Aménagement et réduction du temps de travail

Aménagement et réduction du temps de travail (ARTT)

Certaines dispositions des conditions de travail permettent aux différentes organisations de la fonction publique d’adopter un régime ministériel d’aménagement et de réduction du temps de travail (ARTT).

Un tel régime vise à accroître la qualité de vie et la motivation des employés et, selon les circonstances, à dégager des économies sur la masse salariale pouvant notamment permettre la sauvegarde d’emplois.

Nous vous présentons ci-dessous de l’information générale en lien avec l’aménagement et la réduction du temps de travail.

Pour connaître les modalités d’application vous concernant, nous vous invitons à consulter le régime propre à votre organisation.

Notez que vos conditions de travail et les dispositions du régime ministériel d’ARTT de votre organisation prévalent sur les informations présentées ci-dessous.

Régime ministériel d'aménagement et de réduction du temps de travail

Un régime ministériel d’ARTT est caractérisé par les éléments suivants :

  • Une réduction du temps travaillé par l’employé sur une base annuelle
  • Une réduction proportionnelle de la rémunération versée à l’employé

Les régimes d’ARTT offrent généralement à l’employé deux options : 

OPTIONSCARACTÉRISTIQUES
Semaine réduite
  • Réduction des heures de travail par période de paie.
  • Horaire de travail comprenant généralement une ou des périodes de congé par période de paie.
Accumulation de congés compensatoires
  • L’employé travaille le nombre d’heures prévu pour son corps d’emploi, mais il reçoit une rémunération réduite.
  • Les heures travaillées en surplus des heures rémunérées sont accumulées dans une banque de congés compensatoires.
  • Après entente avec son supérieur immédiat, l’employé peut utiliser ses congés compensatoires au moment qui lui convient sous réserve des dispositions prévues au régime ministériel d’ARTT de son organisation.

Admissibilité

Les conditions de travail prévoient que l’employé désirant adhérer à un régime ministériel d’ARTT doit être à temps complet et ne pas être invalide. Par ailleurs, l’employé participant à une option de congé sans traitement à traitement différé (CSTTD) ne peut adhérer à un régime d’aménagement et de réduction du temps de travail.

Les régimes ministériels d’ARTT en vigueur dans la fonction publique s’adressent généralement aux employés réguliers ainsi qu’aux employés occasionnels. Afin d’obtenir les bénéfices reliés au régime de retraite, l’employé doit avoir cumulé 36 mois de service. Pour connaître les critères d’admissibilité qui s’appliquent à vous, consultez le régime en place dans votre organisation.

Notez que les conditions de travail des employés suivants ne prévoient pas la possibilité de mettre en place un régime ministériel d’ARTT :

  • Agents de conservation de la faune (corps d’emploi 300)
  • Agents de la paix en services correctionnels (corps d’emploi 307)
  • Animateurs de pastorale (corps d’emploi 950)
  • Constables spéciaux (corps d’emploi 303)
  • Personnel de cabinet (corps d’emploi 933, 934 et 935)
  • Professeurs (corps d’emploi 675)
  • Gardes du corps-Chauffeurs (corps d’emploi 309).

Par ailleurs, en vertu de leurs conditions de travail, les cadres n’ont accès qu’aux ententes de réduction et d’aménagement du temps de travail avec accumulation de congés compensatoires.

Adhésion

L’adhésion au régime ministériel d’ARTT est volontaire et ne constitue pas un droit. Votre direction des ressources humaines rend disponible le formulaire requis pour y adhérer.

Le formulaire d’adhésion, disponible auprès de votre direction des ressources humaines, doit être remis au supérieur immédiat, pour approbation, de trois semaines à un mois avant le début de l’entente, selon le délai prévu au régime ministériel.

La plupart des régimes ministériels d’ARTT exigent de l’employé qu’il débute son entente un jeudi de paie et qu’il la termine le mercredi précédant la paie. Même si le régime ne le prévoit pas, il est fortement recommandé d’y adhérer un jeudi de paie.

Durée de l'entente

L’employé qui adhère à l’ARTT le fait pour une période établie au départ, laquelle est précisée sur le formulaire d’adhésion.

Les durées possibles des ententes d’ARTT varient selon les organisations et sont habituellement mentionnées sur le formulaire d’adhésion ainsi que dans le régime ministériel d’ARTT. Les durées offertes sont généralement de trois mois, six mois, neuf mois et un an.

Plusieurs régimes ministériels d’ARTT prévoient que l’entente sera automatiquement renouvelée pour une durée équivalente à l’entente initiale. L’employé ou son supérieur immédiat peut cependant demander que l’entente ne soit pas renouvelée à échéance, ou à tout autre moment en fonction des nécessités de service, en transmettant à l’employé un préavis à cet effet selon les modalités prévues au régime ministériel.

Terminaison d'une entente

La plupart des régimes ministériels d’ARTT prévoient la possibilité pour l’employé ou son supérieur immédiat de mettre un terme à l’entente avant échéance.

Le formulaire de terminaison, disponible auprès de votre direction des ressources humaines, doit être remis au supérieur immédiat, pour approbation, de trois semaines à un mois avant la fin de l’entente, selon le délai prévu au régime ministériel.

Entente d'ARTT avec semaine réduite

La formule d’aménagement choisie par l’employé figure sur la demande d’adhésion au régime, présentée à son supérieur immédiat, et autorisée par ce dernier. Ce choix demeure en vigueur pour la durée de l’entente. 

Les tableaux ci-dessous présentent un aperçu des options les plus souvent disponibles pouvant être offertes par votre organisation : 

OPTIONS D’ARTT AVEC SEMAINE RÉDUITE
(SEMAINE NORMALE DE 35 H)
Heures
travaillées
Jours de travail par semaineHeures de travail par jourCongéDiminution du traitement brut1
28 h/
semaine
4 jours/
semaine
7 h1 jour/semaine20 %
30 h/
semaine
4 jours/
semaine
7 h 301 jour/semaine14,3 %
31 h 30/
semaine
4,5 jours/
semaine
7 h0,5 jour/semaine10 %
32 h/
semaine
4 jours/
semaine
8 h1 jour/semaine8,6 %
32 h 30/
semaine
5 jours/
semaine
6 h 30Aucun7,1 %
63 h/
2 semaines
9 jours/
2 semaines
7 h1 jour/paie10 %

1. La diminution du traitement brut peut varier en raison de l’ajustement pour les jours fériés et chômés.

OPTIONS D’ARTT AVEC SEMAINE RÉDUITE
(SEMAINE NORMALE DE 38 H 45)
Heures
travaillées
Jours de travail par semaineHeures de travail par jourCongéDiminution du traitement brut1
31 h/
semaine
4 jours/
semaine
7 h 451 jour/
semaine
20 %
35 h/
semaine
4 jours/
semaine
8 h 451 jour/
semaine
9,7 %
35 h/
semaine
4,5 jours/
semaine
7 h 45
(1 jour de 4 h)
0,5 jour/
semaine
9,7 %
33 h/
semaine
4 jours/
semaine
8 h 151 jour/
semaine
14,8 %
74 h 15/
2 semaines
9 jours/
2 semaines
8 h 151 jour/
2 semaines
4,2 %

1. La diminution du traitement brut peut varier en raison de l’ajustement pour les jours fériés et chômés.

Entente d’ARTT avec accumulation de congés compensatoires

La formule d’aménagement choisie par l’employé est présentée sur la demande d’adhésion au régime, présentée à son supérieur immédiat, et autorisée par ce dernier. Ce choix demeure en vigueur pour la durée de l’entente.

L’employé constitue une réserve de congés compensatoires en travaillant à chaque jour un nombre d’heures supérieures au nombre d’heures rémunérées.

Il n’y a pas d’accumulation de congés compensatoires pendant les jours non travaillés, que ce soit une absence pour vacances ou maladies. Toutefois, il y a accumulation de congés compensatoires si l’absence est attribuable à l’un des motifs suivants :

LIBELLÉ SAGIRDESCRIPTIONCODE
D’ABSENCE
SAGIP
Activité professionnelleActivité professionnelle522
Activité santé sécuritéActivité liée à la santé et à la sécurité du travail422
ASEActivité syndicale à la charge de l’employeur612
ASRActivité syndicale remboursable610
Audition plaignant arbitrageAudition d’un plaignant - cas d’arbitrage614
Crédit de sessionCrédit de session126
Crédit horaire variableCrédit horaire variable122
Formation et perfectionnementCongé pour formation et perfectionnement520
Participe examen entrevueCongé relatif à la carrière (participation à un examen d’avancement de classe, de promotion ou de changement de grade) ou entrevue pour affectation, mutation ou promotion410
Témoin expertTémoin expert514
Témoin non cause ou exer foncTémoin dans une cause où l'employé n’est pas une partie512

L’employé peut connaître l’état actuel de sa réserve de congés compensatoires par le libre-service employé de SAGIR. L’information est disponible dans le coin inférieur gauche de l’onglet « Réserves » du menu « Informations sur mon emploi ».

L’employé désirant utiliser sa réserve de congés compensatoires doit soumettre à son supérieur immédiat une demande d’autorisation d’absence « Congé compensatoire ARTT » dans le libre-service employé de SAGIR.

Les conditions de travail prévoient que les congés compensatoires accumulés doivent être utilisés pendant la période de l’entente. À moins de dispositions contraires dans le régime ministériel d’ARTT, les congés non utilisés par l’employé ne sont pas remboursables.

L’employé dont le solde de congés compensatoires est négatif à la fin de l’entente se voit facturer les heures de congé prises en trop.

Les tableaux ci-dessous présentent un aperçu des options les plus souvent disponibles pouvant être offertes par votre organisation :

OPTIONS D’ARTT AVEC ACCUMULATION DE CONGÉS COMPENSATOIRES
(SEMAINE NORMALE DE 35 H) 

Heures travailléesHeures rémunéréesAccumulation maximale de congés compensatoires par année1Diminution du traitement brut
35 h/semaine
(7 h/jour)
32 h/semaine
(6 h 24/jour)
21 jours 2 heures 26 minutes8,6 %
35 h/semaine
(7 h/jour)
33 h/semaine
(6 h 36/jour)
13 jours 5 heures 25 minutes5,7 %
35 h/semaine
(7 h/jour)
34 h/semaine
(6 h 48/jour)
6 jours 4 heures 50 minutes2,9 %


1. Accumulation calculée en considérant l’hypothèse que les seules absences de l’employé pendant l’année sont 20 jours de vacances. Cette estimation est donnée à titre indicatif, l’accumulation dépend du nombre de jours de présence au travail de l’employé pendant la période couverte par l’entente.

OPTIONS D’ARTT AVEC ACCUMULATION DE CONGÉS COMPENSATOIRES
(SEMAINE NORMALE DE 38 H 45)

Heures
travaillées
Heures rémunéréesAccumulation maximale de congés compensatoires
par année1
Diminution du traitement brut
38 h 45/semaine
(7 h 45/jour)
31 h/semaine
(6 h 12/jour)
57 jours20 %
38 h 45/semaine
(7 h 45/jour)
35 h/semaine
(7 h/jour)
24 jours 3 heures 1 minute9,7 %
38 h 45/semaine
(7 h 45/jour)
37 h/semaine
(7 h 24/jour)
10 jours 5 heures 46 minutes4,5 %


1. Accumulation calculée en considérant l’hypothèse que les seules absences de l’employé pendant l’année sont 20 jours de vacances. Cette estimation est donnée à titre indicatif, l'accumulation dépend du nombre de jours de présence au travail de l’employé pendant la période couverte par l’entente.

Horaire variable

Certains employeurs permettent à l’employé en ARTT de bénéficier en totalité ou en partie des dispositions du régime d’horaire variable.

Pour savoir si votre organisation autorise les employés en ARTT à profiter des dispositions du régime d’horaire variable et selon quelles modalités, il est essentiel de consulter le régime ministériel d’ARTT ainsi que le régime d’horaire variable en vigueur dans votre organisation.

Mode d'enregistrement du temps de travail

Dans plusieurs organisations, les employés doivent déclarer les heures travaillées sur un rapport ou dans un outil informatique.

Vérifiez auprès de votre organisation si votre adhésion au régime ministériel d’ARTT modifie la façon dont vous devez enregistrer vos heures de travail.

Mode d'enregistrement des absences

Lors de son adhésion à l’ARTT, l’employé se voit attribuer un horaire de travail, lequel peut être consulté dans la section « Horaire du travail » du libre-service employé de SAGIR. Cet horaire présente les heures de début et de fin des quarts de travail et, s’il y a lieu, les jours ouvrables non travaillés par l’employé.

L’employé en ARTT doit déclarer ses absences (vacances, maladies, etc.) en tenant compte de son horaire de travail. Ainsi, les dates de début et de fin d’absence doivent correspondre à des jours travaillés selon l’horaire de l’employé.

Exemple : 

Prenons un employé en ARTT travaillant 4 jours/semaine, du lundi au jeudi inclusivement et dont les quarts de travail sont de 8 h à 12 h et de 13 h à 17 h.  

Si cet employé s’absente en vacances pour une semaine, il devra déclarer l’absence de la façon suivante :

Déclaration des absences
Début de l’absence Lundi à 8 h
Fin de l’absence Jeudi à 17 h

L’employé étant absent pendant 4 journées de 8 heures, SAGIR déduira 32 heures de sa réserve de vacances.

Les réserves au SAGIR correspondent au nombre d’heures normales du corps d’emploi de l’employé. Ainsi, une réserve de 10 jours correspond à 10 jours de 7 heures pour un fonctionnaire ou un professionnel et à 10 jours de 7 h 45 pour un ouvrier.

Dans le présent cas, si l’employé disposait d’une réserve de 10 jours, il lui restera 5 jours 3 heures après déduction des 32 heures d’absences pour vacances.

Accumulation des vacances annuelles

L’accumulation des jours de vacances se fait conformément aux dispositions prévues aux conditions de travail. Elle dépend du nombre de jours où l’employé a eu droit à son traitement pendant la période de référence, soit du 1er avril d’une année au 31 mars de l’année suivante.

L’employé en ARTT accumulera donc moins de jours de vacances que l’employé à temps complet, puisqu’il réduit son temps de travail pendant la durée de l’entente.

Par ailleurs, la réduction de la réserve de vacances s’effectue selon les heures prévues à l’horaire quotidien de travail de l’employé à temps réduit.

Le tableau ci-dessous présente une estimation du nombre de jours de congés annuels octroyés et disponibles, en fonction de différents horaires de travail.  

Catégories d’emplois : fonctionnaires, ingénieurs, professionnels


Options d'ARTT
Nombre de jours de vacances octroyés au 1er avril sur la base de 7 heures/jour1Nombre de jours de vacances disponibles pour utilisation sur la base de l’horaire quotidien1
63 h/2 semaines
(7 h/jour)
18,5 jours X 7 h = 129,5 h18,5 jours de 7 h
35 h/semaine
(7 h/jour)
20 jours X 7 h = 140 h20 jours de 7 h
32 h 30/semaine
(6 h 30/jour)
19,5 jours X 7 h = 136,5 h21 jours de 6,5 h
32 h 30/semaine
(8 h/jour)
19,5 jours X 7 h = 136,5 h17,06 jours de 8 h
31 h 30/semaine
(7 h/jour)
18,5 jours X 7 h = 129,5 h18,5 jours de 7 h
30 h/semaine
(7 h 30/jour)
18 jours X 7 h = 126 h16,8 jours de 7,5 h
28 h/semaine
(7 h/jour)
16,5 jours X 7 h = 119 h17 jours de 7 h
Compensatoire :
35 h travaillées/
32 h rémunérées
19 jours X 7 h = 133 h20,78 jours de 6,4 h
Compensatoire :
35 h travaillées/
33 h 15 rémunérées
19,5 jours X 7 h = 136,5 h20,53 jours de 6,65 h

1. Accumulation calculée en considérant l’hypothèse d’un employé ayant moins de 17 ans d’ancienneté, en ARTT pendant la totalité de l’année de référence et dont les seules absences non rémunérées sont celles découlant de son adhésion à l’ARTT. Cette estimation est donnée à titre indicatif, l’accumulation dépendant du nombre de jours avec traitement de l’employé pendant la période du 1er avril d’une année au 31 mars de l’année suivante.

Accumulation des congés de maladie

Conformément à ses conditions de travail, l’employé ayant eu droit à son traitement pendant la moitié ou plus des heures de travail prévues à son horaire pendant un mois civil, se voit attribuer un crédit de maladie.

Sauf pour les ingénieurs et les professionnels, le crédit de maladie octroyé à l’employé en ARTT est moins élevé que celui octroyé à l’employé à temps complet.

En effet, le crédit de maladie mensuel octroyé à l’employé en ARTT qui y est admissible est calculé de la façon suivante :

Heures prévues à l’horaire de l’employé pour le mois (fériés exclus)
divisées par :
Heures prévues à l’horaire de l’employé à temps plein pour le mois (fériés exclus)
multiplié par :
Crédit de maladie octroyé à l’employé à temps complet

Exemple :

Prenons un employé en ARTT travaillant 4 jours de 8 heures par semaine visé par une accumulation de 5 h 50 par mois, du lundi au jeudi inclusivement, pour une semaine de travail de 32 heures. 

Le crédit de maladie octroyé à cet employé pour le mois d’avril 2018 sera de 5 h 19, calculé ainsi : 

128 heures prévues à l’horaire de l’employé pour le mois (fériés exclus)
divisées par :
140 heures prévues à l’horaire de l’employé à temps plein pour le mois (fériés exclus)
multipliées par : 
5 h 50 (Crédit de maladie octroyé à l’employé à temps complet)

Rémunération des jours fériés et chômés

En vertu des conditions de travail, le traitement maintenu à l’employé en ARTT à l’occasion d’un jour férié et chômé est égal à 10 % de la rémunération correspondant à son horaire normal de travail pendant la dernière période de paie qui ne comportait pas de jour férié.

Afin d’assurer la juste rémunération d’un jour férié et chômé, il est possible qu’un ajustement doive être fait sur la paie de l’employé. Cet ajustement apparaîtra sur votre bulletin de paie sous le code de gain A082 s’il s’agit d’un ajustement positif ou sous le code de retenue B082 s’il s’agit d’un ajustement négatif.

Afin de toujours avoir une semaine de 4 jours de travail, lorsqu’un congé férié survient dans la période de paie, l’employé peut décider de travailler lors d’une journée prévue comme chômée en ARTT. À cet effet, pour que l’employé soit rémunéré pour cette journée, il devra produire une feuille de temps dans SAGIR afin de déclarer des heures intermédiaires qui apparaîtront sous le libellé SAGIR (Heures interméd remb) et sur votre bulletin de paie sous le code de gain SAGIP A029.

Voici deux exemples d’ajustements pour un jour férié pouvant être faits sur la paie d’un employé :

Paie du 12 avril (période du 29 mars au 11 avril 2018 inclusivement)
Fériés : Vendredi le 30 mars et lundi le 2 avril 2018

  • Employé en ARTT à 32 h/semaine, 8 h/jour, donc 64 h/paie.
  • La journée de congé hebdomadaire est le lundi.
  • À l’occasion des jours fériés et chômés, le traitement maintenu est de 10 % de la rémunération correspondant à l’horaire de travail de la période de paie précédente.
  • Paie du 12 avril 2018 :

    • Gains réguliers (A010) : 64 heures
    • Lundi - Ajustement férié (A082) : 6,4 heures 
    • Vendredi - Ajustement férié (B082) : - 1,6 heure
    • Heures totales rémunérées : 68,8 heures

Libellé sur le bulletin de paie : « Compens. tx simple jrs fér./chômés temps partiel »

Paie du 24 mai (période du 10 au 23 mai 2018 inclusivement)
Férié : Lundi le 21 mai 2018

  • Employé en ARTT à 32 h/semaine, 8 h/jour, donc 64 h/paie.
  • La journée de congé hebdomadaire est le vendredi. 
  • À l’occasion du jour férié et chômé, le traitement maintenu est de 10 % de la rémunération correspondant à l’horaire de travail de la période de paie précédente.
  • Paie du 24 mai 2018 :

    • Gains réguliers (A010) : 64 heures
    • Lundi - Ajustement férié (B082) : -1,6 heure
    • Heures totales rémunérées : 62,4 heures 

Libellé sur le bulletin de paie : « Compens. tx simple jrs fér./chômés temps partiel »

Heures supplémentaires et intermédiaires

La rémunération des heures effectuées en plus de l’horaire de l’employé en ARTT varie selon les catégories d’emploi. Le tableau qui suit vous présente les dispositions applicables.

CATÉGORIE
D’EMPLOI
SITUATIONCODE DE
GAIN
LIBELLÉ
SAGIR
Fonctionnaires
(Résumé)
Heures intermédiaires :

Heures travaillées lors du jour de congé prévu à l’horaire en sus de l’horaire réduit de l’employé, dans la mesure où elles sont inférieures à 35 h/semaine et à 7 h/jour.
A029

(taux simple)
Heures
interméd
remb
Heures supplémentaires :

Heures travaillées en sus des heures prévues à son horaire quotidien, dans la mesure où elles sont supérieures à 7 h/jour ou à 35 h/semaine ou lors du jour de congé prévu à l’horaire jusqu’à l’atteinte des 35 h ou des 32 h dans le cas de 4 jours de 8 h. Le vendredi aura 3 h en A029 et l’excédent en A030-heures supplémentaires.
A030

(taux et demi)
Affect sec
hres suppl P
Ouvriers
(Résumé)
Heures intermédiaires :

Heures travaillées lors du jour de congé prévu à l’horaire en sus de l’horaire réduit de l’employé, dans la mesure où elles sont inférieures à 38 h 45/semaine et à 7 h 45/jour.
A029

(taux simple)
Heures
interméd
remb
Heures supplémentaires :

Heures travaillées lors du jour de congé prévu à l’horaire quotidien, dans la mesure où elles sont supérieures à 7 h 45/jour ou à 38 h 45/semaine ou lors du jour de congé prévu à l’horaire jusqu’à l’atteinte de 37 h 45.
A030

(taux et demi)
Affect sec
hres suppl P
Avocats et notaires
Chirurgiens-dentistes
Conseillers en gestion des ressources humaines
Ingénieurs
Médecins
Professionnels
(Résumé)
Heures intermédiaires :

Heures travaillées lors du jour de congé prévu à l’horaire en sus de l’horaire réduit de l’employé, dans la mesure où elles sont inférieures à 35 h/semaine.
A029

(taux simple)
Heures
interméd
remb
Heures supplémentaires :

Heures travaillées supérieures à 35 h et inférieures à 40 h/semaine.
A030

(taux simple)
Affect sec
hres suppl P
Heures supplémentaires à taux et demi :

Heures travaillées en sus de 40 h/semaine.
A130

(taux et demi)
Hres suppl
tx demi pro P
CadresAucune rémunération ou compensation sous forme de congé n’est versée aux cadres pour des heures de travail effectuées en plus de leur semaine normale ou de leur journée normale de travail.

Aux fins de la détermination des heures supplémentaires, la semaine de travail est du lundi 00 h 00 au dimanche 24 h 00.

Il est important de retenir que la gestion des heures supplémentaires doit être effectuée en tenant compte des heures officielles d’ouverture des bureaux, ou de l’horaire quotidien de l’employé bénéficiant du programme d’ARTT, en fonction des dispositions du régime d’horaire variable en vigueur dans votre organisation qui permettent à l’employé de varier ses heures d’entrée et de sortie (plages mobiles). De plus, le temps du repas et l’indemnité en compensation du repas ne peuvent être réclamés.

Ancienneté

L’ancienneté se calcule en années et en jours.

Aux fins du calcul, un (1) an est égal à deux cent soixante (260) jours ouvrables et un (1) jour est égal à sept (7) heures, étant entendu que l’employé ne peut compléter l’accumulation d’une (1) année d’ancienneté en deçà d’une période de douze (12) mois consécutifs. Malgré ce qui précède, pour l’employé dont l’horaire a été régulièrement majoré, un (1) jour est égal au nombre d’heures moyen prévu à son horaire quotidien.

Toutefois, pour l'employé à temps complet dont la semaine moyenne de travail est différente de la semaine normale prévue, un (1) an est égal au nombre de jours ouvrables prévus à son horaire au cours d'une (1) année financière.

Pour les employés nommés à titre temporaire, le programme d’ARTT prolonge le délai de la date d’obtention de la permanence.

Avancement d’échelon

Au cours de la période de référence qui précède immédiatement la date de son admissibilité à l’avancement d’échelon, l’employé qui s’est absenté durant cent vingt-quatre (124) jours ouvrables ou plus, avec ou sans traitement, ne peut bénéficier de l’avancement d’échelon si celui-ci est annuel, ou 3 mois si celui-ci est semi-annuel.

Absences en jours ouvrablesAvancement d’échelon
OUINON
Moins de 124 joursX
124 jours et plusX

Régime de retraite

À l’exclusion des médecins, depuis le 1er avril 2015, les employés bénéficiant ou adhérant à un régime d’ARTT, peu importe la formule choisie, doivent assumer leur pleine cotisation normalement exigible au régime de retraite incluant le temps non travaillé. Celle-ci est prélevée sur la paie et apparaît à même la cotisation habituelle.

Congés pour événements familiaux

Les employés sont rémunérés si l’événement coïncide avec un jour normalement travaillé prévu à l’horaire hebdomadaire.

Déductions à la source

Sauf pour le régime de retraite, les déductions à la source sont proportionnelles au traitement versé.

Assurance vie et salaire

Pour tous les employés, sauf pour le personnel détenant les régimes d’assurances du personnel d’encadrement, les déductions et les protections sont maintenues comme si l’adhérent était à plein salaire. Par contre, les assurés cadres ont le choix entre la protection d’assurance vie et salaire à temps réduit ou celle à temps plein. Une case est prévue à cet effet sur le formulaire d’adhésion.

Invalidité

Pour tous, sauf les agents de protection de la faune, les conseillers en gestion des ressources humaines, les contrôleurs routiers, les chirurgiens-dentistes, les médecins et les professionnels :

  • L’employé absent pour maladie verra sa réserve et sa banque de maladie débitée en fonction de son horaire de travail.
  • Le paiement des prestations d’assurance salaire sera calculé en fonction de l’horaire de travail.
  • L’employé verra son option suspendue au début de sa période de réhabilitation ou en retour progressif au travail.
  • L’employé devra avoir terminé une période à temps complet avant de pouvoir à nouveau poursuivre sa participation au programme.
QUALIFICATION
Fonctionnaires
Ouvriers
Professeurs
Ingénieurs
Absence de moins de 52 semainesQualification de 15 jours
Absence de 52 semaines et plusQualification de 30 jours
CALCUL DU PAIEMENT DES PRESTATIONS D’ASSURANCE SALAIRE POUR UNE PERSONNE TRAVAILLANT 32 HEURES PAR SEMAINE À 30 $/HEURE
30 $ X 64 H X 66,6667 % = 1 280 $

Lien vers les conventions collectives et autres conditions de travail

Cit@tion est le portail officiel pour consulter les conventions collectives de la fonction publique.
https://www.citationdoc.com/default.aspx?err=sessCe lien ouvre un site externe dans une nouvelle fenêtre.

Conditions de travail et rémunération :
https://www.tresor.gouv.qc.ca/ressources-humaines/conditions-de-travail-et-remuneration/a-propos/Ce lien ouvre un site externe dans une nouvelle fenêtre.

Nous vous rappelons que ces informations sont à titre informatif. Pour de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec la Direction des ressources humaines de votre organisation.

Direction générale des services de rémunération

Centre de services partagés du Québec
1020, route de l’Église, 5e étage
Québec (Québec) G1V 3V9

Information concernant :

  • Assurances collectives
  • Retraite
  • Rachats de service

Sans frais : 1 888 944-7243
Télécopieur : 418 646-9027
Courriel : serviceclientele.paie@cspq.gouv.qc.ca

Pour toute question relative à votre rémunération, contactez l'équipe de rémunérationCe lien ouvre un document pdf dans une nouvelle fenêtre. responsable de votre ministère ou organisme.

Portail gouvernemental - Ce lien ouvre dans une nouvelle fenêtre.

© Gouvernement du Québec, 2018. Ce lien ouvre dans une nouvelle fenêtre.